Grand hôtel des Bains

De l’Hôtel des Bains à la Villa Médicis

Le récit qui suit aura été, en son temps, celui de la modernité et d’un tournant de siècle insouciant, comme oublieux de ce qui venait d’être et de ce qui semblait survenir.

L’Hôtel des Bains, établissement emblématique s’il en fut dans le panorama hôtelier de la ville, sera ce témoin majeur de l’époque trépidante qui le vit naître quand Besançon aspirait à s’imposer dans le monde florissant des cités thermales.

Les hôtels d’alors étaient sans âge, repliés sur eux-mêmes dans des pratiques anciennes qui n’avaient pas évolué depuis si longtemps.

Et voilà qu’au-delà de la Boucle, dans le vallon verdoyant de la Mouillère, la modernité s’installe ; et la vie des fêtes qui va avec, quinze années durant, où le bourgeois s’encanaille et où le baigneur pose ses bagages.

C’est cette histoire passionnante, pittoresque, amusante, où se croisent çà et là des célébrités de passage que nous content le CCH des Chaprais/Cras, la Villa Médicis et les Archives municipales.